Network of Foundations and Research Institutions for the Promotion of a Culture of Peace in Africa
Community of Practices. African Humanism for Peace with Eco-human Development.
Transdisciplinary Participatory Action Research on Traditional and Innovative Knowledge
Founding members:
UNESCO Chairs: University of Félix Houphouët-Cocody/Abidjan, Cote d’Ivoire; University of Democratic Republic of Congo; Florence University Italia; University of Mali; University of South Africa; University of Peace, Ethiopia.
Research Institutions: CIEFFA, Burkina Faso; CERDOTOLA, Cameroon; WAI, Cap Vert; FFHB, Ivory Coast; CRRDFGCPR Grands Lacs, Kinshasa, Democratic Republic of Congo; CRCTCRPKA, Egypt; ISS, Ethiopia; IPSS, Ethiopia; WACPS, Ghana; CYDCA, Malawi; OCPA, Mozambique; SPSP, Nigeria; FAS, Senegal / Switzerland; CODESRIA, Senegal; CPDS, South Sudan; PRI, Sudan.
Foundations: A. Neto, Angola; E. Dos Santos, Angola; O. B. Ondimba, Gabon; Pax Africana, Togo

Structure, phases et méthode de la Communauté de Pratiques selon la Recherche Action Participative


Structure

La Communauté des Pratiques est un Réseau d'Organisations impliquées à différents niveaux et fonctions :
- International (UNESCO , les Chaires UNESCO)
- Africaine (Secrétariat du Réseau africain)
- National et local (Universités et Fondations).

Le Communauté des Pratiques est un Réseau d'acteurs (chercheurs et autres agents de la paix et du développement) qui travaillent :
- Dans les pays africains
- Et dans les autres continents

La Communauté de Pratiques est un Réseau qui peut être renforcé :
- Par un noyau d'acteurs africains et non africains
- S’étend progressivement en Afrique et au-delà

La Communauté de Pratiques est un Réseau virtuel qui expérimente la méthodologie de la Recherche Action Participative (RAP) à travers les NTIC: c’est une pratique novatrice en tant que telle. Elle expérimente le passage du Network à la Community Building.

 

Phases

Phase 1 : Constitution du Réseau des partenaires et approbation de la Communauté de Pratiques

Phase 2 : La planification conjointe de la Communauté de Pratiques selon RAP-T

Phase 3 : Construction du dispositif technologique en conformité avec la RAP -T:


                                 • Etape 1
                                              - Documents
                                              - Commentaires et autres documents
                                              - Résumé thématique des documents
                                              - Forum
                                              - Document intégré
                                 • Etape 2
                                              - Documents
                                              - Commentaires et autres documents
                                              - Résumé thématique des documents
                                              - Forum
                                              - Document intégré
                                 • Etape 3
                                               ............

Phase 4 : Première expérimentation du modèle de la Communauté de Pratiques en ligne

Phase 5 : Extension de la Communauté de Pratiques en ligne

Phase 6 : Présentation des résultats et des produits de la Communauté de Pratiques

 

Note méthodologique de Paolo Orefice

Comme indiqué dans le projet de la Communauté de Pratiques, la RAP- T est à la base de solutions techniques et opérationnelles des travaux du réseau en ligne de la communauté internationale des chercheurs et des praticiens. La RAP-T s’occupe ainsi de l'exploration et de la valorisation de la connaissance de l’Humanisme africain pour la paix dans le développement de continent .

La Communauté de Pratiques adopte des pratiques de recherche entre les différents acteurs qui prennent part, à travers de projets spécifiques et d'expériences de la paix dans de nombreux pays africains. La Communauté en identifie les problèmes, analyse les questions à examiner, teste et évalue des solutions applicables et transférables à d'autres contextes en Afrique et d'autres continents.
La méthode d'enquête de R (recherche) de la Rap est celle de la pensée d’investigation de l’intelligence qui renforce leur connaissance rationnelle, critique et créative .
Il s'agit de son flux méthodologique de type circulaire et cyclique : Sujet - Problème - Analyse - Hypothèses -Vérification – Evaluation.

La Communauté de Pratiques adopte des pratiques de participation des différents acteurs qui participent, en structurant l'enquête de façon « réticulaire progressive » et non pas verticale, ni par juxtapositions forcées, pour construire progressivement une dimension d'échange de points de vue et de contenus divers , dans lesquels les contributions individuelles trouvent un espace, se mettent en relation, découvrent des spécificités et des points communs et participent à l'élaboration et la formalisation des savoirs ultérieurs partagés.
La méthode du réseau selon P (participation) de la RAP est celle de la sensation personnalisée, qui a un rôle crucial dans le processus de construction des savoirs empathiques, inclusifs et innovateurs .
Il s’agit de son flux méthodologique qui a une responsabilisation croissante : Sensibilisation - Participation - Affection - Satisfaction – Prise en charge.

La Communauté de Pratiques adopte les pratiques d'actions des différents acteurs qui participent afin que l'enquête et la participation, cohérentes et convergentes dans leurs respectifs flux, soient réalisées selon la logique propre de l’ "action projectuelle", qui les accompagne progressivement dans leur réalisation et dans la production des résultats attendus, en termes d’atteinte soit  des savoirs d’arrivée, soit des produits formels attendus.
La méthode d'action selon A (action) de la RAP est celle de la pensée empathique agit,  qui représente la connaissance organisée dans son acte productif.
Il s’agit de son flux méthodologique de type opérationnel et productif: Activation-Exploration –Conduite prévisionnelle – Conduite implémentée – Conduite améliorée.


La Communauté de Pratiques adopte les trois pratiques intégrées de la RAP à travers la vision transdisciplinaire :
-Examine les différents niveaux de réalité impliqués dans la construction des signes et des significations des savoirs africains et des autres cultures et les remet en question pour la paix et le développement en Afrique, et ailleurs sur la planète ;
- Adopte l'approche complexe dans l’intégration des différentes formes de savoirs et cherche les connexions entre les dimensions de la réalité matérielle et celles de la réalité immatérielle ;
- Applique la logique du troisième inclus introduisant les raisons transdisciplinaires et transculturelles de la Paix/Développement face à la condition de l'espèce humaine, qui lie Humanisme africain à l’intérieur de l’Eco-humanisme terrestre.

Selon cette approche épistémologique/méthodologique, la Communauté des Pratiques internationale en ligne rappelle à l’ordre les pratiques de la paix pour le développement de l'Afrique.





Home Login Contact us Credits Links Technical support